J'ai 32 ans, je souffre d'hallux valgus aux deux pieds! A 18 ans, j'ai consulté un chirurgien orthopédique pour me faire opérer. Mais ma demande a été rejetée car j'étais trop jeune pour l'intervention.

Depuis mes 12 ans jusqu'à aujourd'hui mon complexe n'a fait qu'amplifier. Mais le prétexte esthétique n'est pas une cause valable pour demander l'opération. Je ne comprends pas pourquoi cette souffrance psychologique n'est pas prise en compte lors des entretiens avec le chirurgien. Pourquoi un complexe au niveau du nez est-il plus valable que celui des pieds? Les chaussures conditionnent aussi notre garde robe, donc notre image.

Comme beaucoup de femmes souffrant de ce complexe, je vois les beaux jours arriver avec une appréhension. Je déhambule dans les rayons à la recherche de chaussures qui me feront de jolis pieds. Et bien sûr, je n'en trouve pas. Alors je cherche des chaussures qui camoufleront un peu mes oignons! Heureusement la mode cette saison est aux baskets même avec jupe, mais ça m'oblige aussi à reconditionner ma garde-robe.

En hiver c'est pareil, j'ai acheté deux paires de chaussures, des chelsea boots, une paire noire et l'autre cognac. En un rien de temps elles ont été déformées! A 75 euros la paire merci!

En dehors de ce complexe, s'ajoutent bien sûr les désagréments.

Les douleurs! Récemment j'ai eu une poussée (et oui ça évolue par poussée en plus) pendant 4 jours et 3 nuits. Je ne pouvais pas dormir sur le ventre ni sur le côté. Et en plus nouveauté, j'ai l'impression que mon orteil se rigidifiait!

J'ai un durillon sous le deuxième orteil à chaque pied puisque le gros orteil ne remplit son rôle et ne supporte plus mon poids du corps.
C'est décidé je prends rendez-vous. J'ai rendez-vous le 15 Juin pour une consultation.

Cela fait des années que je recule car j'ai peur de l'intervention.

  1. Peur que l'anesthésie ne fonctionne pas et que je me réveille consciente de l'opération (je souhaite être anesthésiée complètement pas de péridurale)

  2. Peur de ne pas me réveiller de l'opération

  3. Peur du ratage bien sûr, j'ai lu qu'un ligamen pouvait être coupé

  4. Peur des maladies noeusocomiales et qu'on m'annonce qu'il faut m'amputer

  5. Peur de me réveiller sans pied! ("L'opération ne s'est pas déroulée comme prévue...")

Ça peut prêter à sourire, mais pas pour moi.

Mais devant tous les désagréments que je rencontre, je me suis dit qu'il fallait se lancer. Ma grand-mère, mon père et ma mère se sont faits opérer et ils en sont contents. Je suis plus jeune qu'eux, la rémission devrait être plus rapide. J'ai commencé à lire des témoignages encourageants sur internet où je lis bien souvent

  • "je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt"
  • "attendre c'est avoir une intervention plus lourde par la suite"
  • "mes pieds sont tout beaux maintenant"...

Alors pourquoi pas moi? Ca m'empoisonne la vie surtout en été...

Mon prochain article racontera mon entretien avec le chirurgien.

Ce blog est mon journal de bord. J'espère qu'en mettant par écrit ce que je ressens, cela m'aidera à prendre les bonnes décisions. Peut-être que vous êtes tombé(e) sur mon blog parce que vous êtes dans la même situation que moi. Compléxé(e), souffrant physiquement des mêmes maux que moi et vous avez une trouille efroyable de l'opération. Si vous arrivez une fois que l'opération sera faite cela vous permettra de vivre mon expérience et cela vous aidera peut-être.

Je rêve d'être quelques mois en avant, m'être faite opérée et me dire que ces craintes sont derrière moi. Peut-être même que je mettrai des photos de mes nouveaux pieds?!!